Partager   E-EPI
L'Épi La monnaie locale citoyenne
de la Lorraine belge

Pensez et dépensez en Épis du bon sens !

Relations : Nos réseaux

Nos réseauxRéseaux MLC (Monnaies Locales Citoyennes)AutoritésAutres

Nos réseaux, ce sont toutes des initiatives citoyennes qui promeuvent la solidarité, l’économie locale, des modes d’échanges respectueux de l’être humain et de la nature, plus éthiques et une réappropriation citoyenne des moyens de productions, de sa consommation et de ses moyens d’échanges.

C’est en quelque sorte un mouvement de transition vers un monde résilient plus proche de l’essentiel, plus en harmonie avec ce qui le constitue et plus conscient de son impact sur celui-ci.

Ce sont des Citoyens qui ont pris conscience de leur pouvoir d’action sur ce monde en crise, et qui incitent leur entourage à participer, par des paroles et des gestes simples et quotidiens. Par une consommation locale et raisonnée, l’utilisation d’une monnaie locale citoyenne, la prise de part dans des coopératives locales, la présence à des ciné-débat et conférences et un partage de ces connaissances avec leur entourage.

Car la vie c’est aussi le lien entre les êtres, nos réseaux sont des lieux de création et de renforcement des liens sociaux, si importants pour la construction de notre futur à tous !

 

l’épicentre

L’Épicentre est une coopérative dont les parts appartiennent aux habitants de Meix-devant-Virton et à la Commune de Meix-devant-Virton. Dans l’histoire de la création de l’Épi, il s’agit d’une étape importante.

Un groupe de femme réfléchit avec le CAGL sur la manière de pouvoir garder la seule épicerie du village prête à fermer ses portes. Car pour certaines personnes, il est vraiment difficile de pouvoir faire ses courses sans voiture, avec un seul bus aller-retour par jour, et parfois des enfants à tenir en main en plus des sacs de courses ! Donc, elles ont imaginé demander aux habitants des promesses de prises de part dans une coopérative afin de se réapproprier l’épicerie. Les gens ayant bien répondu à l’appel, la commune de Meix-devant-Virton se propose de prendre un part égale à celles des citoyens cumulées, elles lancent le projet. Plus de part que prévu seront prises. Ce qui permettra à la coopérative de racheter le stock de l’épicerie. Des bénévoles se proposent pour tenir le magasin, et même Denise, l’épicière revient alors.

Elles décident de proposer dans cette épicerie, des légumes bio, d’où naissent les Grosses Légumes, des produits locaux, d’où nait le Réseau Solidairement, et des produits éthiques.

Comprenant que toute cette richesse produite localement est gardée par les banques qui l’utilisent à leur façon, d’une manière pas toujours éthique, s’intéressant au monde de la finance, elles décident avec l’aide de Financité  de créer une monnaie locale citoyenne et complémentaire à l’Euro.

L’Épicentre est donc l’œuf d’où sont sorties toutes ces initiatives d’économie locale et solidaire, dont le dernier né est l’Épi !

L’Épicentre est comptoir de change, et prestataire. C’est un des plus hauts lieux de fréquentation des Épis.

Les bureaux de l’Épi Lorrain se trouvent au-dessus de l’Épicentre, qui nous accueille quiconque avec bienveillance !

l’asbl solidairement

L’ASBL Solidairement est une couveuse de projets. Elle cherche à développer des initiatives citoyennes qui impulsent la solidarité et le développement local. C’est elle qui a mis en place les projets des Grosses Légumes et du Réseau Solidairement.

Son but est que ces initiatives deviennent autonomes dans leur gestion et leur financement. C’est aussi elle qui assure la gestion de la Coopérative la débrouillardise Villageoise et l’Épicentre, l’épicerie de Meix-devant-Virton.

les grosses légumes

Ne trouvant pas de légumes bio de qualité, les citoyens ont alors démarché des agriculteurs afin que ceux-ci commencent à faire du maraichage sans intrants chimiques, plus respectueux de la nature et du consommateur. Une vingtaine a accepté.

Ils ont alors créé les Grosses Légumes, projet couvé par l’ASBL Solidairement. Les producteurs signent une charte afin d’assurer les consommateurs du réseau qu’ils cultivent sans intrants chimiques. Cette charte équivaut à un label, sans engendrer les frais importants que demande un label officiel. Cela permet de garder des prix au consommateur abordable, et celui payé au producteur décent. Le réseau s’organise pour livrer des paniers de légumes dans des points dépôt où les consommateurs viennent les récupérer.

Ob trouve aussi ces légumes sur le marché de Florenville, chez Jean-Claude et Marianne, qui sont les initiateurs du CAGL ! Ils font aussi partie des fondateurs de l’Épi, le promeuvent du mieux qu’ils peuvent, et proposent même une réduction de 5% sur tout achat réglé en Épis dans leur étalages sur le marché de Florenville.

Car l’économie locale, respectueuse de l’humain, de l’environnement et de la nature, cela commence par une production saine pour la nature et pour l’humain ! Et si en plus de la richesse créée grâce aux échanges que cela génère, autant que cette richesse nouvelle soit aussi saine, donc locale et éthique !

le réseau solidairement

L’ASBL Solidairement, couveuse de projets, va initier le Réseau Solidairement après avoir essayé d’achalander l’Épicentre en produits locaux avec maintes difficultés rencontrées. Trop de trajets pour de petites quantités, cela n’était pas rentable. Il fallait trouver une solution. Donc, ils ont fédéré des producteurs et des épiceries pour leur proposer de créer un réseau qui serait achalandé par la tournée intelligente de la camionnette du Réseau Solidairement.

Le Réseau Solidairement est l’outil de ceux qui ont la volonté de défendre le produit artisanal, local et saisonnier. Ainsi depuis fin 2012, producteurs/artisans locaux, épiceries de proximité indépendantes, restaurateurs et groupements d’achats sont réunis autour du Réseau Solidairement pour faire circuler les produits du terroir des producteurs vers les acheteurs. Le projet a bien grandi, il est nominé aux Godefroid dans la catégorie du développement durable en 2015 pour cette belle initiative.

A présent, le Réseau Solidairement est aussi sur internet ! Les épiceries, les GAG, les restaurants, peuvent commander chez les producteurs du réseau via un site de commande, et les citoyens peuvent aussi y commander ce qu’ils désirent et demander que cela soit livré dans l’épicerie du réseau la plus proche de chez eux. Les producteurs indiquent eux-mêmes ce qu’ils mettent en vente, et les quantités disponibles. La camionnette du réseau fait le lien entre tous. Ce sont les participants du réseau eux-mêmes qui gèrent le projet avec l’aide de deux animateurs.

Et bien sûr, une partie des membres du réseau et le réseau lui-même acceptent les Épis !

Le développement de l’économie locale, passe par la revalorisation des producteurs et commerçants indépendants locaux, car la richesse locale c’est eux qui la produisent !


Actualités


Suivez-nous


Avec le soutien de

L'Épi Lorrain est
membre du réseau

En collaboration avec

Je souhaite être bénévole !

L'Épi est un projet citoyen, pour toutes ses activités, il a besoin de bénévoles ! Soutenez-nous !


  

Inscription à la newsletter